Plateau Technique

DIGITEO-LABS – Université Paris-Saclay

Les évaluations cliniques, psycho-comportementales, et d’imagerie cérébrale des participants sont analysées grâce aux serveurs de stockage, d’applications et de calcul du laboratoire INSERM, au coeur du cluster scientifique dynamique du plateau de Saclay, à proximité immédiate de Grandes Ecoles (Centrale-Supelec, ENS Paris Saclay) et de laboratoires de recherche académiques et en entreprises :

http://www.paris-saclay.com/l-agglo/grands-projets/cluster-paris-saclay-270.html 

https://www.universite-paris-saclay.fr/fr/construire-le-campus

Les recherches de l’INSERM U A10 ‘Trajectoires Développementales en Psychiatrie’ sont réalisées avec la plateforme de l’ICM. L’équipe intègre deux antennes, l’une dans le service de radiopédiatrie de l’hôpital Necker, l’autre dans la Maison de Solenn, maison des adolescents, Hôpital Cochin.

Le CENIR à l’ICM

IInstitut-du-cerveau-Vue-1

Nouveau centre de recherche sur les maladies du cerveau situé à Paris – Salpêtrière.

Le Centre de Neuroimagerie de Recherche CENIR au sein de l’Institut du Cerveau et de la Moelle épinière ICM .

Les séquences de L’INSERM U A10 ‘Trajectoires Développementales en Psychiatrie’ fonctionnent sur une IRM 3Teslas Siemens Prisma.
Des chercheurs de l’équipe utilisent également la TMS du CENIR.

 

LE SERVICE DE RADIOPEDIATRIE HÔPITAL NECKER-ENFANTS MALADES (AP-HP, Paris)

Chef de service : Pr N. BODDAERT

équipe necker

L’INSERM U A10 ‘Trajectoires Développementales en Psychiatrie’ dispose d’une antenne de recherche dans le service de radiopédiatrie de l’Hôpital Necker-Enfants Malades qui possède un appareil IRM récent General Electrics 3Teslas, avec le personnel expérimenté et toutes les fonctionnalités pour l’acquisition d’images du cerveau chez les enfants et les adolescents.

Ceci permet l’investigation de la maturation normale et pathologique du cerveau, y compris au cours des affections psychiatriques et neurogénétiques les plus sévères.

L’environnement pédiatrique spécialisé autorise en toute sécurité l’utilisation d’une prémédication et d’une anesthésie générale si nécessaire.

 

LA MAISON DE SOLENN  (Maison des Adolescents, AP-HP, Paris)

Chef de service : Pr MR. MORO

mda

 

Créée grâce à la Fondation Hôpitaux de Paris-Hôpitaux de France et en partenariat avec l’AP-HP, cette structure pluridisciplinaire est dédiée à l’accueil des adolescents. Elle a pour missions d’être un lieu d’information, de prévention et de prise en charge médicale mais aussi d’enseignement et de recherche sur les pathologies rencontrées à l’adolescence.

L’adolescence est une période de transformation corporelle et psychique intense, contemporaine de la dernière phase de maturation du cerveau, qui commence à pouvoir être décrite.

La maison de Solenn dispose d’une Antenne INSERM U A10 ‘Trajectoires Développementales en Psychiatrie’, pour des recherches sur le développement du cerveau à cet âge, en fonction de facteurs liés à l’environnement ou innés, et des risques de troubles psychiques. Il s’agit notamment d’évaluer l’évolution des images anatomiques et fonctionnelles du cerveau avec la prise en charge (Dr ML Paillère).

Une infrastructure informatique sécurisée y commande à distance les serveurs de l’Equipe sur le plateau de Saclay, pour visualiser et analyser sur place les données des adolescents :

– la cohorte internationale d’adolescents IMAGEN y sert de référence : 2 000 adolescents de la population/3 vagues d’évaluations psychologiques, comportementales, de neuro-imagerie, et génétiques.

– Cette cohorte est comparée aux mesures de patients adolescents suivis pour des troubles psychiatriques.

– de nouvelles stratégies de prévention sont recherchées dans le cadre du consortium ERANET –  Neuron ADORe https://www.neuron-eranet.eu/_media/ADORe_summary.pdf